La licorne en short shorts rouges

Après Cherchez la femme, voici un autre collectif dont je fais partie: Amour et libertinage, par les trentenaires d’aujourd’hui. J’y signe une nouvelle intitulée La licorne en short shorts rouges, dont je suis très fier. C’est en librairie depuis la semaine passée, et c’est rouge. Voyez:

Image 1

Cherchez la femme

J’avais dit «au printemps», pour mon prochain roman. Ce sera à l’automne. (Oui, je sais.)

Mais bon, tout n’est pas perdu, puisque je signe une nouvelle (dont je suis pas mal fier) dans le collectif Cherchez la femme, dirigé par la douce et drôle India Desjardins.

En librairie aujourd’hui même. (En d’autres mots: pitchez-vous chez votre marchand de livres.)

36283_488505282298_157032672298_5642076_2262887_n

Un bon gros tas de vrac

Ça alors. Si longtemps? Ça fait si longtemps? Eh ben Gilles. Il faut y remédier. Alors voici, dans le désordre le plus total, les plus récentes nouvelles me concernant (vous excuserez le mélange des genres, j’ai fait la liste de mes projets sur la même feuille que ma to-do list post-déménagement):

• Je vais bien, merci.

• Je suis en train de terminer l’écriture d’un roman, qui paraîtra sans doute au printemps et qui, pour l’instant, s’intitule «Plomberie».

• Il y a deux vieilles bonbonnes de propane dans ma cour, dont je dois me débarrasser.

• D’ici quelques jours, je commencerai officiellement l’écriture de la première version du scénario d’un long métrage inspiré de Ça sent la coupe.

• Pendant plus d’un an, j’ai travaillé sur le site Web de la série Musée Eden, à titre de concepteur, scénariste et réalisateur, alors que j’étais employé de Toxa. Le site a remporté un Gémeaux dernièrement, alors t’sais. Je suis content.

• Demain, il ne faut pas que j’oublie le rendez-vous de mon fils chez le doc.

• J’ai appris avec bonheur que ma série Pavel était en nomination au concours É-lisez-moi, organisé par quatre bibliothèques de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

• Parlant de Pavel, un projet de long métrage inspiré de la série est en plein développement. Le scénario est en train d’être écrit (pas par moi) à ce moment précis. J’ai discuté récemment avec les personnes qui s’en occupent, et ça promet d’être vraiment swell.

• J’ai écrit deux nouvelles qui feront partie de deux collectifs qui paraîtront au cours des prochains mois. La première, intitulée «Croquez dans ma pomme», se trouvera dans un recueil qui devrait paraître cet hiver chez Québec-Amérique. La seconde, intitulée «La licorne en short shorts rouges», sera d’un recueil qui devrait paraître au printemps, aux 400 coups. À suivre, donc.

• Si vous voulez me jaser de tout ça, n’hésitez pas à venir me voir au Salon du livre de Montréal, au stand de la Courte échelle, le vendredi 19 novembre 2010 de 10h à 11h30, et le samedi 20 novembre de 13h à 14h30.

• Une plogue en terminant: mon frère a écrit le scénario et les dialogues d’une succulente bande dessinée intitulée «Yves, le roi de la cruise», publiée aux Éditions Pow Pow. Garrochez-vous dessus dès que possible. Lui et son comparse Luc Bossé, qui signe les dessins, seront aussi au Salon du livre la fin de semaine prochaine. Garrochez-vous sur eux aussi, si ça vous tente.

Quand le téléphone sonne

gg

Des fois, le téléphone sonne, et à l’autre bout du pas-de-fil, on t’annonce la meilleure nouvelle de tous les temps. Comme quand on m’a annoncé que le premier épisode de Pavel était finaliste aux prix du Gouverneur général. Alors voilà. J’étais hyper content, je le suis toujours (même si j’ai pas gagné), et je tenais à partager ici la nouvelle.

Pavel en coffrets

Pavel_coffret_1Pavel_coffret_2

C’est un belle idée. Pavel, en deux coffrets. Le 1, qui comprend les sept premiers épisodes, et le 2 qui comprend les six derniers, ainsi que le premier épisode de l’excellente série (k), de Sophie Bienvenu. En vente partout, sauf à la boutique souvenir du Canadien et chez le vendeur de noix du marché central qui possède une affiche «nut lovers are welcome».

Au Salon

Ce sera, je crois, mon sixième Salon du livre de Montréal. J’aurai mon stylo et, peut-être, mon sharpie. Et, pour une sixième année consécutive, il me fera grand plaisir de ne pas savoir quoi écrire dans votre copie de Pavel, d’Échecs amoureux et autres niaiseries, de Ça sent la coupe, de Douce moitié ou de Llouis qui tombe tout seul.

Je serai au stand de la Courte échelle, qui porte le numéro de Steve Shutt, aux moments suivants:

Le mercredi 18 novembre de 10h à 11h30
Le vendredi 20 novembre de 11h à 12h30 et de 18h30 à 20h
Le samedi 21 novembre de 10h30 à midi
Le dimanche 22 novembre de 13h à 14h30

Je participerai également à une table ronde avec India Desjardins et Robert Soulières, à la Grande Place, le jeudi 19 novembre à midi.

Be there. Ou pas.